Partagez l’article

Pourquoi les Français se déclarent très préoccupés par leur retraite

Les chefs d’entreprises, ouvriers et agriculteurs figurent parmi les professions les plus préoccupées par leur retraite. L’étude réalisée par Mon Petit Placement révèle également que le fait d’être préoccupé vis-à-vis de sa retraite augmente avec l’âge.

 

Deux tiers des Français n’ont pas (encore) de plan pour financer leur retraite. Le sujet les préoccupe fortement, mais le manque d’argent pour commencer à anticiper leur retraite et l’état actuel du marché de l’épargne retraite en France les empêchent d’agir. 

 

Dans un contexte incertain à court terme, il est également extrêmement compliqué de réussir à se protéger à long terme sur des projets qui sont à date peu tangibles. Voilà les principaux enseignements de l’enquête sur les solutions de financement des retraites réalisée par Mon Petit Placement. Les acteurs digitaux, à l’image de Mon Petit Placement, ont une carte à jouer pour inciter les Français à passer à l’action et à financer leur retraite, à travers des solutions d’investissement simples, accessibles et clé en main.
 

Les chefs d’entreprises, ouvriers et agriculteurs figurent parmi les professions les plus préoccupées par leur retraite. L’étude réalisée par Mon Petit Placement révèle également que le fait d’être préoccupé vis-à-vis de sa retraite augmente avec l’âge. 
 

Les répondants qui se disent peu ou pas préoccupés par leur retraite invoquent diverses raisons : 
• 57 % déclarent gérer en priorité leur pouvoir d’achat et leur vie de tous les jours
• 25 % pensent que cela ne servirait à rien car ils n’auront pas de retraite
• 13 % pensent qu’il n’y a pas de solution adaptée pour eux
 

Autant de justifications qui montrent bien l’intérêt des Français pour les questions de pouvoir d’achat et de financement de leur retraite. 41 % des répondants pensent d’ailleurs qu’ils seront moins riches que maintenant à leur retraite et près de 31 % sont tout à fait d’accord avec le fait qu’ils vont baisser de classe sociale avec leur retraite (exemple d’un cadre dont la pension de retraite sera environ équivalente à 50 % de ses derniers salaires).
 

69 % des Français ne préparent pas leur retraite car ils ne trouvent pas de solution facile
 

Le marché actuel de l’épargne retraite en France n’aide pas les particuliers à y voir clair. Le haut du pavé est tenu par de gros acteurs traditionnels (banques, assureurs, groupes de prévoyance, mutuelles), avec des produits d’épargne dont les mécanismes ne sont pas forcément bien connus des Français (assurance-vie et autres produits non dédiés, épargne retraite individuelle ou collective avec PER, épargne salariale proposée par les entreprises à leurs salariés). Les acteurs traditionnels peinent à comprendre les besoins des Français sur le sujet de la retraite. La frange de la population qui n’est pas familière avec les produits financiers disponibles pour préparer sa retraite se retrouve, de fait, exclue du sujet.
 

Plus de la moitié des répondants de l’étude connaissent des solutions pour préparer leur retraite (51 %), mais seulement 34 % ont mis en place des actions sur le plan financier (41 % pour les hommes et seulement 27 % pour les femmes). Ceux qui n’ont rien mis en place pour leur retraite (66 %) ne le font pas car ils n’ont pas assez d’argent (69 % d’entre eux) ou parce qu’ils ne trouvent pas de solution facile (21 %).
 

Afin de permettre aux Français d’y voir plus clair sur le montant de leur retraite avec ou sans investissement dédié, Mon Petit Placement a mis en place un simulateur en ligne. En saisissant son âge, son salaire net actuel et le pourcentage de son salaire qu’il souhaite investir dans sa retraite, l’internaute peut visualiser le montant de sa retraite de base ainsi qu’une estimation de sa retraite avec Mon Petit Placement.
Financer sa retraite : « oui, mais avec une solution accessible et clé en main »
 

Les Français sont pourtant prêts à commencer à financer leur retraite : 42 % des répondants pensent qu’il leur incombe de prendre les choses en main pour leur retraite, 48 % considèrent que le bon moment pour s’occuper de sa retraite est le plus tôt possible. Si l’intérêt et l’envie des Français pour préparer le financement de leur retraite sont bien réels, reste à leur apporter une solution appropriée : 26 % des répondants pensent que savoir comment préparer sa retraite est un parcours du combattant, 39 % aimeraient qu’on leur apporte une solution simple et clé en main. Les principaux critères qui compteraient le plus pour eux sont : 
• Savoir que c’est un placement sûr (35 %)
• Avoir une solution clé en main, facile à comprendre (33 %)
• Pouvoir retirer son argent à tout moment (29 %) 
 

44 % des répondants se déclarent tout à fait prêts à épargner pour leur retraite et près de 32 % seraient prêts à épargner 100 à 150 € mensuellement. 
 


Sur le même sujet…

Assurance vie : Pourquoi les fonds euros ont montré des signes de faiblesse en mai
Pourquoi, l'assurance vie reste le placement préféré des Français